AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Nero Denzel - Le silence est d'or [Fini!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ceci n'est pas 1lunette

avatar
Ceci n'est pas 1lunette

▌JOB : Observateur
▌MESSAGES : 11

Portefeuille
▌P$ ▌P$: 3000


MessageSujet: Nero Denzel - Le silence est d'or [Fini!] Mar 21 Fév - 0:22

NOM :: Nero
PRÉNOM :: Denzel
ÂGE :: 21 ans
MÉTIER :: Observateur
RÉGION :: Unys
STARTER :: Elekid


« Si tu n'as rien à dire, ne dis rien. Le silence est fragile, et pourtant maître de mes songes... »


> Physique
Couleur de peau ::
Pâle
Couleur d'yeux ::
Bleu électrique
Couleur de cheveux ::
Blond
Taille ::
1m81
Corpulence ::
Fin, assez élancé
Traits particuliers ::
Rien à signaler
> Caractère

Calme
Observateur
Patient
Réfléchi
Sérieux
Solitaire
Négatif
Fermé
Franc
Egoïste
Prévenant
Habile
Débrouillard
Silencieux
Rigoureux
Pessimiste
Moralisateur
Craintif
Fragile
Idéaliste


« Eh, Denzel! Tu comptes encore rester dans ta chambre toute la journée? Sors donc un peu! Prend l'air, va voir des gens, veux-tu? »

Lui reste allongé sur son lit, yeux dans le vague, à écouter la porte se refermer avec un léger grincement. Aujourd'hui encore, il sait qu'il ne sortira pas. Ce n'est pas comme s'il allait manquer à quelqu'un, de toutes façons... Excepté sa soeur et son reflet, il ne connaît pas vraiment d'autre être humain...
Surtout son reflet, d'ailleurs.
Celui qui lui renvoie chaque matin l'électrisante attraction de ses propres yeux bleus, d'une couleur vive légèrement pâle, tendant sur le vert d'eau sur l'intérieur. A par cela, son visage est sensiblement banal. Un nez droit, une bouche fine, un visage assez allongé dont la perception est régulièrement troublée par des mèches sauvages qui proviennent de la touffe blonde lui servant de chevelure. Celle-ci est assez désordonnée, pour le peu de fois qu'elle rencontra la brosse ou le peigne, et possède des reflets chatoyants d'un jaune or lorsqu'un rayon de soleil réussit enfin à faire son chemin jusqu'à elle.
Pour parler de son aspect physique plus global, Denzel reste assez grand -surtout à côté de sa soeur, en réalité, qu'il dépasse allègrement d'une bonne tête et demie-, mais surtout élancé, voir un peu maigre sur les bords. Il est donc plutôt fin, de la tête aux orteils en passant par les doigts!
Qu'il traîne chez lui comme à son habitude, ou qu'il daigne enfin mettre le nez dehors, niveau vestimentaire, pas de changement: il est généralement habillé en noir, flanqué d'un pantalon basique et d'un tee-shirt tout aussi basique et d'une paire de chaussure au même aspect basique, inopinément agrémenté d'une veste grise, ou bleue.

Un soupir, un coup d'oeil agacé et le voilà fin prêt à avorter toutes tentatives trop exubérantes à son goût de sa chère soeur pour le mettre dehors. Non pas qu'il craigne l'extérieur, ou peut-être un tant soit peu selon les endroits, mais il ne voit définitivement pas l'intérêt. Surtout lorsqu'il s'agit de se mêler à la foule humaine et à la ville...
Il devait avoir 12 ou 13 ans lorsqu'il était pour la première fois vraiment sorti de leur maison et son environnement pour s'enfoncer dans la ville à proprement parler, avec sa soeur et son père. Il en était resté cloîtré dans sa chambre sans sortir pendant au moins une semaine. La pollution, le mode de vie de ses semblables, leur façon d'être entre eux ou avec les pokémons...
Tout cela avait fortement chamboulé sa réalité innocente et pure.

Depuis, il n'appréciait que peu d'aller dans les zones trop fortement peuplées... D'un naturel pessimiste, il ne voyait pas vraiment les bonnes choses qu'apportaient les hommes à la terre sauvage. Aux pokémons.
Eux étaient différents, pour lui. Antinomique, même. D'ailleurs, c'étaient bien les seules créatures -excepté sa soeur- qu'il aimait côtoyer. Les voir évoluer ensemble, dans leur milieu naturel, leurs façons d'être, la hiérarchie, mais aussi l'harmonie qui se créait au sein de leur communauté... Le blond n'était pas passionné par les pokémons, mais bel et bien fasciné. C'était l'unique chose qu'il faisait lorsqu'il mettait enfin un pied dehors: se trouver un bosquet, un morceau de forêt, un endroit calme regorgeant de pokémons qui ne tarderaient pas à accourir pour pouvoir les étudier. Les observer, simplement. En silence. Du moins, sans langage humain...
Il devait avoir une facilité avec eux, parce que les bestioles n'avaient jamais peur de venir près de lui, de se montrer. Ainsi, il pouvait les toucher... Les admirer... Les comprendre.
C'était dans ces moments-là qu'il réalisait pourquoi son propre père partait toujours en expédition, en voyage, n'importe où, n'importe quand... C'était... Comme une drogue.

Mais il ne se faisait pas trop d'illusion sur ses capacités à ses lier de confiance avec les pokémons. Lezz était avec lui, après tout. Lezz, son elekid, son cher compagnon d'observation silencieuse, alternant le statut de partenaire et de cobaye.
Lorsqu'un jour, sa soeur lui avait demandé s'il comptait ou non lui faire faire des combats, Denzel en était resté stupéfié. Bouche-bée.
Des combats?
L'idée ne lui avait jamais traversé l'esprit... Et ça faisait 3 ans qu'il vivait avec la créature électrique! Bien sûr qu'il l'avait vu à l'oeuvre -ou l'avait expérimenté-, mais c'était hors-combat, ou plus précisément, hors-combat contrôlé par des humains. Non, lui s'était contenté d'apprendre sous toutes ses coutures la créature fascinante qui était son camarade. Rien ne lui avait échappé: de sa façon de se tenir, de se comporter avec les autres êtres vivants, jusqu'à la moindre des attaques qu'il connaissait et leur puissance. Toutes ces informations étaient soigneusement classés dans son esprit, alerte à chaque nouveauté et prompt à réagir à tout son environnement.
Mais combattre? Quelle idée!

Pourtant, elle n'était pas détestable. C'était une autre manière d'aborder le sujet... Un autre point de vue... Non négligeable.
Denzel avait toujours était stupéfait par la capacité de sa soeur à l'ébranler, à remettre en question des convictions tellement évidentes qu'il ne les avait même pas analysées.

Rien que pour elle, il allait remettre un pied dans la réalité des hommes.
N'offre-t-on pas de seconde chance?





D'aussi loin qu'il se souvienne, Denzel n'avait jamais considéré quelqu'un d'autre que sa soeur comme sa véritable famille. Il y avait son père, bien sûr, mais celui-ci était tel un songe, apparaissant sans prévenir un jour et repartant un autre, une entité presque invisible et incontrôlée. Sa mère, il ne l'avait jamais connu. Morte peu de temps après sa naissance, lui avait-on dit.
Cela expliquait certainement une raison qui poussait son paternel à fuir la maison.
Non, seule sa soeur avait toujours été là. Enfin, ce n'était pas sa véritable soeur, car ils ne partageaient que les même gènes par leur père. Celui-ci avait fréquenté sa mère à elle bien avant celle de Denzel, et ils avaient fini par se séparer, l'homme gardant la gamine.

Autant dire que ses relations sociales avaient toujours été moindres...
Oh, sa soeur était un vrai moulin à parole, et assez butée quand il s'agissait de le traîner dehors pour voir des gens, des voisins, mais ces tentatives n'avaient jamais été couronnées de succès.
En fait, là où il se sentait le mieux, c'était au milieu de pokémons. De la nature.
Elle l'avait bien compris, et restreignait ses pulsions de communication humaine au plus bas, mais cela froissait toujours le blond lorsque c'était enfin l'heure du « Allons voir les voisins! Tu sais qu'ils ont offert un pokémon à leur fils? Si tu les voyais, ils sont vraiment trop mignons! Allez, souris un peu, on va manger du gâteau! Ils aimeraient bien parler avec toi, ça fait longtemps! Et- ».
Deux jours entiers dehors dans la forêt suffisaient généralement à le requinquer après quelques heures avec d'autres humains.

Au fil des ans, sa soeur avait joué à merveille son rôle de soeur: aussi entêtée et énervante que possible pour le forcer à faire certaines choses, mais toujours à l'écoute ou à l'affut des moindres signes de sa part qui exprimaient quelque chose. Elle lisait en lui comme dans un livre ouvert, et s'occupait de faire en sorte que tout aille bien. Il n'était pas non plus rare qu'elle lâche des questions à priori banales dans une conversation presque à sens unique, et en retire des conclusions qui le laissaient généralement sans voix.
C'était grâce à elle qu'il avait eu son elekid, par exemple...
Il devait avoir 17 ans et demi, et rentrait d'un journée d'observation fructueuse de son bosquet favori, quand elle lui avait négligemment demandé si avoir un pokémon à la maison ne serait pas plus simple pour pouvoir les étudier. Lorsque seul le silence lui avait répondu, elle avait levé les yeux et les avait posé sur son visage déconcerté et en pleine réflexion: c'était une idée très alléchante, mais Denzel savait comment certains humains traitaient leurs monstres. Et il n'avait absolument pas envie de devenir comme l'un d'eux... Il avait donc doucement secoué la tête négativement, et avait fui dans sa chambre -comme d'habitude-.

Il n'avait pas pu cacher la surprise qui s'était peinte sur son visage quand, lors de ses 18 ans, sa soeur lui offrit un oeuf de pokémon.
« De la part de Papa! », avait-elle ajouté malicieusement.
Le blond avait compris qu'il était tombé dans un joli piège.
L'oeuf venant de leur père, ni l'un ni l'autre n'avait une idée de ce qu'il pouvait contenir. Aux dernières nouvelles, l'adulte voyageait à Hoenn, après un saut à Johto... Denzel s'était résigné à devoir attendre qu'il éclose pour savoir ce qu'il cachait jalousement. La période de développement de l'oeuf avait pris un bon bout de temps, et lui avait permis d'apprendre de nouvelles choses, et créer une expérience qu'il serait ravi de recommencer.

La seule chose qui lui soit restée un tant soit peu en travers de la gorge, c'était de ne pas avoir pu voir l'oeuf éclore... Comme chaque soir, il se couchait avait l'oeuf dans les bras -ne bougeant que très rarement dans son sommeil, il ne craignait pas de l'écraser ou l'envoyer bouler à l'autre bout de sa chambre-. Mais ce matin-là, entre les rayons qui perçaient à travers le rideau, il avait aperçu une étrange tâche jaune. Son esprit embrumé n'avait pas fait de lien spécifique. Ce n'était qu'en remuant un peu qu'il avait dérangé le sommeil léger de la chose non identifiée, qui avait alors ronchonné par un petit cri typique.
Son propre cri à lui n'avait certainement pas dû être très caractéristique du genre humain.
Toujours était-il que le blond s'était levé précipitamment de son lit -manquant de s'emmêler dans sa couverture-, imité par la créature qui se planqua en tremblant derrière un quelconque meuble... Une fois le cerveau un peu plus clair, et la connexion se créant entre une certaine disparition d'oeuf et le pokémon -parce que c'en était un- inconnu, Denzel resta quelques instants la bouche béante. Jusqu'à ce que sa soeur n'enfonce la porte pour voir ce qui se passait, en fait. Quand il l'eut rassurée et envoyée vaquer à ses occupations, il s'approcha du pokémon doucement.
Le monstre avait eu plutôt peur lui aussi, et le blond usa de sa patience pour réussir à le déloger de sa cachette. Les formalités effectuées, les deux êtres ne tardèrent pas à se lier d'amitié. Sa soeur lui apprit qu'il s'agit d'un elekid, un pokémon typé électrique. Denzel l'affecta du surnom de Lezz de ce fait.

Depuis, humain comme pokémon se découvrirent mutuellement, apprenant les caractéristiques de l'autre. Lezz fut aussi extrêmement utile lors des sorties en forêt, allant voir les pokémons, les attirant. Le blond n'avait plus qu'à se tenir tranquille dans un coin pour exercer son activité favorite.

Deux années passèrent encore, sans que leur quotidien ne change des masses. Denzel refusait toujours autant de côtoyer plus que nécessaire d'autres gens, cette fois-ci appuyé par son pokémon -qui trouvait que ses compatriotes étaient bien plus compréhensibles et sympathiques-. En rentrant d'une énième escapade, il surprit sa soeur à regarder des photos. Intrigué, il la rejoint, et tous deux -tous trois!- admirèrent différents paysages, pokémons à demi-visibles et autres photographies tout aussi belles. Il s'agissait de celles de leur père... Celui-ci était un fan du monde naturel, géologiquement parlant plus que les pokémons en eux-même. Lorsqu'il faisait une halte à la maison, il laissait toujours les photos qu'il venait de prendre. Ici, les albums se comptaient par dizaines!
Il s'apprêta à regagner sa chambre quand ils eurent fini, mais sa soeur le retint un instant.

« Tu ne devineras jamais sur quoi je suis tombée, tout à l'heure! »

Sceptique mais de bonne humeur, il la laissa aller chercher un album assez vieux -il devait au moins daté d'il y a une quinzaine d'années!- et chercher dedans une photographie précise. Alors qu'elle poussait une exclamation triomphante et sortait la photo de sa protection, Denzel cligna plusieurs fois des yeux.

« Pourquoi y a-t-il une photo de moi dans cet album? Ce n'est pas un des voyages de Papa? »
« Si. A Sinnoh, même. »

Devant son air d'incompréhension, elle continua:

« Ce n'est pas toi, Denzel! C'est pour ça qu'il a pris une photo. Vous vous ressemblez comme deux gouttes d'eau! »

Ce n'était pas peu dire. Bien que ce n'était qu'un gamin, le blond avait l'impression de se trouver devant un miroir! Même si, en y regardant bien, le visage n'était pas totalement identique, et ses yeux avaient une teinte plus clair. Mais tout de même! C'était... Troublant.

« En plus, il a un pikachu, regarde! Un pokémon électrique. Comme Lezz! »

La coïncidence était plutôt bonne, il fallait l'avouer... Il resta un long moment à étudier le visage du gamin qui faisait la moue sur l'image.

« Papa l'a prise à Rivamar, à Sinnoh. Si tu voyageais, peut-être le rencontrerais-tu, qui sait? Ça serait tellement drôle! »

Voyager... Partir vers de nouveaux horizons...
Découvrir de nouveaux pokémons, de nouvelles choses à apprendre... Quand il y pensait, pourquoi pas, en fait? Bien sûr, il risquerait de rencontrer bien trop d'humains à son goût, mais...
L'envie était là, profonde, et elle faisait doucement surface.

Un coup d'oeil vers sa soeur et le sourire sur ses lèvres lui apprit qu'il s'était encore fait avoir. Manipulé.
Il sourit à son tour.

Il partirait quand même.



STARTER :: Elekid
SURNOM :: Lezz
TYPE :: Electrique
NATURE :: Discret & Sérieux
SEXE :: Masculin




AVATAR :: Ce cher Champion de Rivamar ~ (Tanguy/Volkner/Denzi, selon vos envies!)
SURNOM :: Zyloa - Le retour!
ÂGE :: 17 ans, toujours et encore
PLUS :: Double compte de Loa! (Eh oui, déjà, déjà! xD)
CODE :: Ok =p


Dernière édition par Denzel Nero le Dim 4 Mar - 12:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur TouTpuissant

avatar
Fondateur TouTpuissant

▌MESSAGES : 597

Portefeuille
▌P$ ▌P$: 100.000.000.000...


MessageSujet: Re: Nero Denzel - Le silence est d'or [Fini!] Ven 2 Mar - 13:56

Re-bienvenue!
Termine bien ta fiche \o

Elohe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://p-k-m-t.forums-actifs.net
Ceci n'est pas 1lunette

avatar
Ceci n'est pas 1lunette

▌JOB : Observateur
▌MESSAGES : 11

Portefeuille
▌P$ ▌P$: 3000


MessageSujet: Re: Nero Denzel - Le silence est d'or [Fini!] Sam 3 Mar - 21:13

Merci!

Et voilàà, cette chère petite fiche est terminée!

Et tant qu'on y est... Shiny, pas shiny?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

▌MESSAGES : 36

Portefeuille
▌P$ ▌P$:


MessageSujet: Re: Nero Denzel - Le silence est d'or [Fini!] Sam 3 Mar - 21:13

Le membre 'Denzel Nero' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Shiny' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur TouTpuissant

avatar
Fondateur TouTpuissant

▌MESSAGES : 597

Portefeuille
▌P$ ▌P$: 100.000.000.000...


MessageSujet: Re: Nero Denzel - Le silence est d'or [Fini!] Ven 25 Mai - 16:15

VALIDESH ♥ Tout ça tout ça ;)
Voici la mini fiche pour ton pokémon. Tu peux bien évidemment l'éditer a ta guise, changer son style, bref tant que toutes les informations sont apparentes, je te laisse libre.
Bref, tu connais la chanson hein! =)
Amuse toi bien avec Denzel!


Elekid ♂
Lezz
PV
19
Attaque
11
Défense
8
Attaque spé
12
Défense spé 10
Vitesse 13

Discret & sérieux


lvl 5
0|13 points d'expériences.
Statik
Paralyse l'adversaire si il donne une attaque physique
0 point de bonheur

attaques:
 

Starter


Cherry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://p-k-m-t.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Nero Denzel - Le silence est d'or [Fini!]

Revenir en haut Aller en bas

Nero Denzel - Le silence est d'or [Fini!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pocket Monster Trip ::  :: Let'sGO! :: Congratulation ! Te voilà accepté-